+33(0)563572042
Artichaud
Chambre et table d'hôtes
Saint-Martin-sur-Vère
Castelnau de Montmiral
81140 - FRANCE
rabastens nd du bourg
rabastens, mairie
rabastens: le Tarn
Le Tarn à rabastens
rabastens: verrière
vue du chemin de St Jacques

Rabastens, étape sur le chemin de St Jacques

L'hérésie cathare

A l'origine de la ville de Rabastens se trouve un castrum, fortification gallo-romaine au bords du Tarn. La forteresse permet de contrôler un gué sur la route de Toulouse-Lyon; il devient une cité, dirigée par une co-seigneurie. En 1210 la ville dépend du comte de Toulouse. Rabastens accueille la foi cathare: pour l'église catholique, la ville est réputé d’être un «nid d’hérétiques». Après la croisade contre les Albigeois, la cité est contrainte de détruire ses fortifications.

Étape sur le chemin de St Jacques

Fin du 13ième siècle, Rabastens se développe selon le plan des bastides; la ville prospère grâce à son vignoble, le plus important dans le gaillacois. Le vin de Rabastens est transporté jusqu'à Bordeaux par le Tarn et la Garonne. Rabastens se développe selon le plan des "bastides". Le moines bénédictins de Moissac, construisent l'église Notre-Dame du Bourg selon le modèle de la Cathédrale Saint-Étienne de Toulouse. Rabastens se trouve sur la «Via Podensis» , route de pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle, la ville devient une étape sur le chemin de St Jacques. L'église s'embellit, un hôpital Saint Jacques est crée, un patrimoine jacquaire se développe. L'afflux des pèlerins se confirme: ils viennent se recueillir devant les reliques de St-Jacques.

Le déclin

En 1348, la Peste Noire sévit. Pendant la guerre des Cent ans, plusieurs milliers d'hommes sont massacrés dans les murs de Rabastens. Lors des guerres de religion, les huguenotes et catholiques s'emparent à tour de rôle de la ville, et massacrent la population.

Rabastens et le tourisme

L'église Notre-Dame du Bourg reste le témoin le plus imposant de l'histoire. D'ailleurs, elle est classée "patrimoine de l'humanité" par l'UNESCO. Mais n'oublions pas d'admirer les demeures bourgeoises de l'époque de la culture du pastel: l'hôtel d'Armagnac, l'hôtel du Pré Vert, l'hôtel Falguière, l’hôtel de Rolland, l'hôtel de la Castagne...Et jetez un coup d’œil sur les rives du Tarn, sur l'église N.D. Du Bourg depuis le pont, flânez dans les ruelles proche du Tarn, visitez le Musée du Rabastinois cela vaut vraiment le détour.

Vous verrez: comme autrefois, des pèlerins visitent Rabastens sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, en empruntant des sentiers de randonnée séculaires. Si vous aimez la rando, à la chambre d'hôtes Artichaud nous pouvons vous renseigner: culture et nature sont au centre de nos préoccupations; notre séjour randonnée est très apprécié par nos hôtes.